Douleur à l’épaule?

bursite epaule Votre douleur à l’épaule vous empêche de profiter de vos activités quotidiennes?

Françis, vingt-deux ans, membre d’une l’équipe de natation dans la région de Montréal s’entraine comme à tous les matins, mais durant son entrainement il ressent une vive douleur à son épaule gauche et doit arrêter son entrainement. Son médecin de famille lui conseille de prendre une semaine de congé afin qu’il puisse reposer son épaule. Une semaine plus tard il retourne à l’entrainement, mais il n’a pas fait vingt-cinq mètres qu’il doit à nouveau arrêter car la douleur à l’épaule est insupportable. Il retourne voir son médecin et suite à d’autres examens, Françis doit prendre un congé indéterminé car il souffre d’une bursite à l’épaule droite.

Sylvie, trente-trois ans, coiffeuse de profession dans la région de Paris, mère célibataire de deux enfants, se lève un matin avec unmal à l’épaule droite. La douleur persiste pendant une semaine. La douleur est telle que Sylvie a de la difficulté dans ses activités quotidiennes comme, attacher sa ceinture de sécurité, se peigner et prendre ses enfants dans ses bras. La douleur l’empêche même de dormir. Elle a de la difficulté à compléter sa journée de travail. Elle décide donc de consulter son médecin de famille qui après avoir examiné ses radiographies, lui prescrit une semaine de repos. Son diagnostique est qu’elle souffre d’une tendinite de l’épaule droite. Elle doit prendre une semaine de congé et prendre des anti-inflammatoires. La semaine passe et Sylvie se sent mieux. Elle retourne au travail et après sa première journée de travail, elle commence à sentir une douleur à son épaule. Le lendemain, la douleur ne lui laisse aucun répit. Elle retourne voir son médecin de famille qui lui injecte de la cortisone et lui prescrit un dosage d’anti-inflammatoires plus fort. La cortisone permet à Sylvie de reprendre une vie normale, mais pas pour longtemps. Après trois semaines de répit, son épaule commence à lui faire mal de nouveau. Elle retourne voir son médecin qui lui conseille de changer de profession.

Connaissez-vous des personnes comme Sylvie et Françis qui souffrent de  douleurs aux épaules, de tendinite, de capsulite ou de bursite à l’épaule ? Pourtant ils sont partout et ils ont tous quelque chose en commun. Ils ne peuvent trouver d’aide. Ils sont souvent désespérés, car ils ont tout essayé, docteurs, physiothérapie, chiropractie, massothérapeute, aimants, pommade etc..

La vie moderne à bien amélioré notre qualité de vie, mais malgré toute la nouvelle technologie que nous disposons dans le domaine médical, radiographie, CT scan, résonance magnétique et échographie, il y encore des gens qui souffrent et la médecine ne peut expliquer ce que ces gens ont. Ils se font dire que leurs douleurs est chronique et qu’il n’y a rien à faire et qu’ils devront vivre avec cette douleur et devront prendre des pilules le reste de leurs jours.

La douleur est sans doute un des symptômes les plus communs lorsqu’une personne se présente dans une clinique médicale ou dans un hôpital afin de se faire traiter. C’est la douleur au niveau des tissus conjonctifs qui remporte la première place. *La douleur causée par les points trigger compte pour plus de 30 % des patients vus par les omnipraticiens

* Simons 2003

Souvent, nous ignorons nos petits maux de tous les jours jusqu’au jour où nous nous apercevons que nous avons perdu un peu de mobilité musculaire et mettons cela sur la faute de la vieillesse. Si ces points trigger ne sont pas traités ils pourront avec le temps vous causer de graves problèmes de santé. Il est donc impératif de savoir comment traiter ces points trigger.Si comme beaucoup de personnes vous avez cherché en vain une solution à votre douleur chronique, elle se trouve peut-être dans la thérapie des points trigger!

La solution à un problème est souvent plus simple que l’on pense!

 

épaule douleur

 

bouton

Suivez
Michel Bourgeois, massothérapeute sur Google+!